La crise que nous venons de vivre n’est certainement pas terminée ni sur le plan sanitaire, ni sur le plan économique. Le Gouvernement vient de prendre des mesures destinées à permettre une reprise de l’activité. Mais tout reste à faire pour revenir à un fonctionnement normal des institutions et de notre économie.

Nous avons vécu cette période à vos côtés en essayant de choisir, dans la multitude des textes qui ont été promulgués, ceux qui apportent des réponses aux problématiques que vous pouvez rencontrer. Nous avons présenté ces textes, sans esprit partisan, sans prise de position tranchée qui amènerait à dresser les uns contre les autres. Au-delà des textes, nous avons tenté de dégager des principes directeurs, pour vous conseiller au mieux.

Nous avons tous, à des degrés divers, été victimes de cette situation et il faudra faire front commun, si nous voulons repartir sans à coup et sans heurt. Nous avons traversé cette période grâce à vous et à la confiance que vous nous avez maintenue. Nous vous en remercions. Notre redémarrage a besoin de vous.

Certains considèrent que la vie d’après ne sera pas comme la vie d’avant. En ce qui concerne le Cabinet QUANTUM AVOCATS, nous avons mis à profit cette période de ralentissement pour redéfinir nos lignes directrices. Lors de sa création, nous avons mis en avant la pluralité de nos activités, mais surtout leur complémentarité. C’est au développement de ces complémentarités que nous avons travaillé, ce qui nous permet d’annoncer que, demain, le Cabinet sera en mesure de vous proposer une offre en droit public. Notre pays vit avec une forte puissance publique, que ce soit au niveau de l’Etat ou des collectivités territoriales, et la commande publique représente 15% du PIB national. Cela rejaillit sur la vie économique et les entreprises sont toutes confrontées à cette mixité public/privé. Dès lors, dans le cadre du développement de notre Cabinet, il nous a paru indispensable de proposer cette offre. Elle est complémentaire de nos activités actuelles que ce soit en urbanisme pour l’immobilier, en contrats publics pour le droit des affaires, en société à actionnariat public pour le corporate ou encore en fiscalité pour le montage d’opérations complexes dont les acteurs relèvent des deux sphères.

Le Confrère qui va nous rejoindre durant l’été est déjà passé dans des cabinets d’affaires et dans des cabinets plus spécialisés en droit public. Fort de cette expérience, il va mettre ses compétences à votre service. Il va, en qualité d’associé, prendre une part active aux orientations à venir du cabinet.

Les projets ne manquent pas, pour une meilleure organisation et une plus grande efficacité, mais le premier chantier est de faire face à la reprise des activités judiciaires.

Les textes liés à la reprise de notre économie ne vont certainement pas manquer. Nous continuerons à en suivre la teneur et leurs impacts et à vous les présenter par nos flashs infos ou directement sur ce site.

Soyez assurés de notre dévouement.